Point d’étape

Le dialogue continue

11 juin 2020

La crise sanitaire a évidemment perturbé le dialogue citoyen engagé à Saint-Vincent-Vincent-de-Paul. Comment se réorganise-t-il pour repartir de l’avant ?

L’analyse participative des projets architecturaux s’était terminée, avant le confinement, avec la désignation des lauréats pour l’ensemble des îlots du futur quartier (lire l’article de présentation des projets retenus).

Pour les bâtiments Lelong, Chaufferie et Petit, une réunion de restitution de la démarche en présence des concepteurs, avait eu lieu en mairie du 14e arrondissement fin janvier. Un rendez-vous analogue devait se tenir en avril dernier pour présenter les projets de la « Façade Denfert » et l’équipement mutualisé Pinard. Reporté en raison du confinement, il prendra finalement la forme de deux visio-conférences. La première, dédiée à la « Façade Denfert », mardi prochain, 16 juin. La seconde, consacrée à l’équipement Pinard, le 23 juin. Pour des raisons techniques, la participation à ces séances « dématérialisées » est limitée à 100 personnes. L’ensemble des inscrits au processus de concertation y a été convié. Des places sont encore disponibles via ces liens d’inscription :

• Visio-conférence Façade Denfert, mardi 16 juin, 18h-19h30
• Visio-conférence équipement mutualisé Pinard, mardi 23 juin, 18h-19h30

La mise en cohérence des différents projets devait, elle, s’opérer, dans le même temps, lors d’ateliers de coordination entre concepteurs, maîtres d’ouvrage et aménageur, et en présence de représentants des citoyens. Là encore, le processus s’adapte par la force des choses. Les échanges techniques bilatéraux entre P&Ma et chacune des équipes de concepteurs ont lieu, en définitive, par visio-conférence et sont nourris des « avis citoyens », précédemment formulés. Les projets amendés feront ultérieurement l’objet d’une nouvelle présentation publique.

Pour les espaces publics et « socles actifs » –rez-de-chaussée et premiers sous-sols consacrés aux activités et au commerce — des ateliers participatifs seront organisés à l’automne.

Quant au processus de co-construction des îlots de logement social Chaufferie et Petit, il s’est engagé, comme prévu, malgré le confinement, avec le panel de 40 futurs locataires, sous une forme dématérialisée. Il renoue désormais progressivement avec des rencontres physiques pour les trois prochaines années. 

Je souhaite recevoir les informations relatives au processus de participation publique et aux modalités d’inscription.

Laissez un commentaire