Bâtiment Lepage

On en parle

17 octobre 2022
Projet Saint-Vincent-de-Paul / Bâtiment Lepage
Le projet du bâtiment Lepage depuis la rue Boissonade
@ Dreier-Frenzel / Belval & Parquet, architectes


La Mairie du 14e arrondissement s’était engagée à présenter publiquement chaque projet du futur quartier avant le dépôt de la demande de permis de construire. Engagement à nouveau tenu avec la présentation, vendredi 7 octobre 2022, du bâtiment Lepage, dernier-né des projets immobiliers de Saint-Vincent-de-Paul.

Dans l’attente d’une rénovation globale, la Lingerie de l’ancien hôpital a été rafraichie pour accueillir des réunions publiques ou de travail autour du futur quartier. Une soixantaine de personnes s’y sont retrouvées le 7 octobre dernier pour découvrir le projet du bâtiment Lepage. Agnès Bertrand, adjointe à l’urbanisme de la mairie du 14e arrondissement, a rappelé la double originalité du projet qui intègre, d’une part, le premier programme parisien de logements en Bail Réel Solidaire (BRS) – un dispositif innovant d’accession sociale à la propriété – et qui est, d’autre part, co-produit par les futurs propriétaires des logements BRS dont l’un d’eux a témoigné de l’expérience. La démarche est conduite par le bailleur Paris Habitat, maître d’ouvrage de l’opération, et le groupement de concepteurs Belval & Parquet et Dreier Frenzel. Le processus de coproduction ne s’arrête pas avec le dépôt du permis de construire et se poursuivra autour des matériaux intérieurs, de la vie commune dans l’immeuble ou la co-construction de certains éléments tels que du mobilier ou des revêtements.

Projet Saint-Vincent-de-Paul / Bâtiment Lepage
Les futurs propriétaires BRS en réunion de projet participatif © Paris Habitat


Le projet issu du dialogue participatif fait la part belle aux espaces communs – potager au deuxième étage, coursives d’accès aux logements, toiture végétalisée, salle commune, deux « pièces blanches », espaces de rangement à chaque étage – tout en ménageant un équilibre entre vie collective et intimité. Les chambres sont ainsi tenues à l’écart des lieux mutualisés, alors que les cuisines et les séjours s’en rapprochent. Une organisation que les futurs habitants ont pleinement contribué à dessiner, comme l’ont rappelé Charlotte Belval et Pierre Parquet, les deux concepteurs français associés à l’agence suisse Dreier Frenzel. Le processus de dialogue est allé ensuite jusqu’à l’attribution d’un logement à chaque foyer, à l’issue d’échanges parfois délicats, mais toujours constructifs. Ceux qui apprécient la compagnie des co-résidents se retrouvent au plus près des espaces collectifs. Ceux qui privilégient la tranquillité en sont plus éloignés.

Les caractéristiques architecturales du bâtiment ont été évoquées plus marginalement lors du dialogue participatif car des prescriptions architecturales et urbaines s’imposent à l’immeuble dans le cadre de la cohérence d’ensemble du futur quartier. Le bâtiment s’organise autour d’une cour intérieure et profite sur l’extérieur d’une cour anglaise permettant d’éclairer et d’aérer naturellement les espaces collectifs du sous-sol. Répondant aux interrogations sur la volumétrie du bâtiment, Charlotte Belval a précisé que « ses façades reprennent une configuration classique des immeubles parisiens : un socle et un « bel étage » surmontés d’un volume rassemblant la majeure partie des logements ». Les trois derniers étages sont eux en retrait conformément aux souhaits exprimés lors de la concertation.

La demande de permis de construire sera déposée en octobre 2022 et les travaux s’engageront fin 2023 pour une livraison fin 2025.

Écoutez l'enregistrement intégral de la réunion publique
Téléchargez le diaporama

Projet Saint-Vincent-de-Paul / Bâtiment Lepage
Le projet du bâtiment Lepage côté cour @ Dreier-Frenzel / Belval & Parquet, architectes

Laissez un commentaire