Occupation temporaire

Le beau cadeau des Grands Voisins

01 octobre 2020

© Yes We Camp


En deux saisons d’intense générosité, les Grands voisins ont redonné vie à l’ancien hôpital Saint-Vincent dans l’attente qu’il se transforme en nouveau quartier parisien. Reste un legs durable à la ville et au quartier, solidaire et créatif, dont l’inventaire commence à peine.

Pour permettre à P&MA de poursuivre la construction du quartier Saint-Vincent-de-Paul, l’occupation transitoire des Grands Voisins a pris fin le 27 septembre dernier. Initialement, la date butoir était fixée au 31 décembre 2017… À l’initiative de la Ville de Paris, de la mairie du 14e et de Paris & Métropole Aménagement, une deuxième saison des Grands Voisins, aussi riche en créativité et en solidarité, s’est engagée en 2018, en lien avec le projet dans une perspective de préfiguration du futur quartier. Parmi les héritages de cette occupation — La Lingerie, finalement conservée, le restaurant Oratoire, la Pouponnière — resteront des lieux emblématiques et fédérateurs de ce nouveau quartier dont le programme a été enrichi d’un centre d’hébergement d’urgence d’une centaine de places ainsi que d’une pension de famille de 25 places, gérés par l’association Aurore.

Mais au-delà, pour Jean-François Danon, directeur général de P&MA, l’expérience aura inspiré « réflexions et montages opérationnels qu’il s’agisse de la dynamique participative, de la programmation d’un socle d’activités avec une forte dimension « économie sociale et solidaire », d’un rôle de tremplin immobilier ou de la nécessité d’un gestionnaire de quartier… ». Un « fil rouge » est d’ores-et déjà tiré entre la période d’occupation transitoire et la permanence du quartier en train de se matérialiser. Des orientations du projet en découlent, des valeurs s’y perpétuent, ainsi qu’une philosophie d’action qui modifie sensiblement les pratiques de l’aménagement urbain.

Lire le bilan de l’expérience Grands Voisins par les Grands Voisins.

Voir la vidéo de la table ronde « Comment construire la ville inclusive de demain ? » à l’occasion de l’événement de clôture Grands Voisins du 1er octobre 2020

 

 

Laissez un commentaire