Chantier Saint-Vincent-de-Paul

Une année de prépa !

04 janvier 2022
Projet Saint-Vincent-de-Paul / Chantier et bâtiment Pinard
Le chantier d'aménagement et le bâtiment Pinard


La réalisation du futur quartier se poursuit, en 2022, à travers deux chantiers parallèles : la réalisation des réseaux souterrains et les multiples travaux préalables à la rénovation du bâtiments Pinard.

C’est un peu, pour Saint-Vincent-de-Paul, la partie immergée de l’iceberg à laquelle se sont attaquées depuis déjà six mois, et pour huit mois encore, les entreprises. Avant de construire, il faut au préalable réaliser toutes les infrastructures souterraines, et notamment les différents réseaux qui desserviront les bâtiments. Qu’il s’agisse de l’adduction d’eau potable et non potable, de l’évacuation des eaux usées, des urines qui seront transformées sur place en engrais, de la boucle d’eau chaude de la CPCU (Compagnie parisienne de chauffage urbain) ou encore du réseau électrique haute tension d’Enedis, toutes les conduites et câblages doivent être installés. La plupart sont déjà raccordés aux réseaux principaux qui bordent le quartier le long de l’avenue Denfert Rochereau. Reste à parachever la desserte du quartier, tout en réalisant la voirie provisoire de chantier. Cette voie intérieure se connecte en un point d’accès unique sur l’avenue afin de limiter les nuisances pour les riverains. Ces préalables accomplis, la construction concomitante des immeubles devrait s’engager au deuxième semestre 2022.

Les grands débuts de Pinard

D’ici là, la mutation de l’immeuble Pinard aura largement progressé malgré sa complexité. Avant la réhabilitation proprement dite, un premier chantier aura été achevé. Depuis le mois de septembre, un patient processus de curage de l’ensemble du bâtiment est mené parallèlement au désamiantage, réalisé par confinements sectoriels successifs. En décembre et janvier, des travaux de confortement des bâtiments existants permettront de préparer la phase de déconstruction partielle du parking souterrain situé sous la cour, afin de libérer l’espace dévolu au futur gymnase semi-enterré. Le bâtiment ajouté dans les années 70 disparaîtra également pour rouvrir la cour originelle. Durant cette phase de déconstruction les deux ailes historiques seront débarrassées des toitures à pentes dont elles ont été coiffées et retrouveront leurs toitures-terrasses originelles. Des galeries techniques courant au milieu de ces toitures seront déconstruites afin d’en libérer la totalité pour les futurs usages de la crèche et de l’école.

Pendant la phase de curage, la dépose soigneuse de nombreux éléments constructifs qui seront récupérés et réemployés en partie sur site, prépare également le chantier de réhabilitation suivant. Par exemple, les menuiseries des fenêtres et des montants des portes ainsi que les charpentes démontées des deux ailes se transformeront en plancher de bois. On retrouvera les tuiles insérées dans le revêtement de sol des cours anglaises. Les briques des anciennes galeries en toiture seront réutilisées en façade pour reprendre les acrotères et s’intégrer au mieux à l’architecture d’origine. Des éléments de plomberie (radiateur, lavabos…) sont également récupérés pour équiper les locaux d’activités. Certains éléments équiperont provisoirement la Lingerie qui servira pendant le chantier pour des réunions ou des ateliers avec les futurs habitants.

Toute cette opération de curage intérieur et de déconstruction partielle de l’ancienne maternité s’achèvera au printemps 2022 en ne laissant que la structure, les murs et couvertures destinés à être réinvestis par l’équipement mutualisé. La rénovation de Pinard s’engagera début 2023, le temps de sélectionner les entreprises qui conduiront les travaux du super-équipement de Saint-Vincent-De-Paul.

Laissez un commentaire