Atelier de cadrage Chaufferie et Petit, 14/10/19

Analyser collectivement l’architecture

04 novembre 2019

Dans un nouveau moment de participation citoyenne autour du projet, c’est désormais l’architecture des immeubles qui est en débat. Premiers concernés, les bâtiments Chaufferie et Petit, objet d’un même atelier de cadrage.

« Profitez bien de cet atelier d’urbanisme grandeur nature ! ». C’est par ces mots que Carine Petit, maire du 14e arrondissement, a accueilli le 14 octobre dernier les nombreux participants à l’atelier de cadrage Chaufferie et Petit. Il constitue la première étape d’une démarche collaborative qui va s’attacher à évaluer les projets architecturaux proposés par les quatre concepteurs retenus pour chacun des deux lots. Un atelier d’analyse suivra qui permettra de délivrer un avis citoyen consultatif transmis aux jurys des deux concours.

Trois autres processus analogues seront par ailleurs consacrés un peu plus tard aux lots Lelong, Pinard et Façade Denfert. 

Chaufferie et Petit présentent des caractéristiques et des enjeux particuliers au regard de l’ensemble du projet. D’abord, parce qu’il s’agit de constructions neuves, tandis que les îlots voisins seront, eux, pour la plupart réhabilités. Ensuite, parce que ces immeubles, tous deux composés de logements locatifs sociaux (Chaufferie 75%, Petit 83%) ou locatifs intermédiaires (Chaufferie 25%, Petit 17%), font l’objet d’un dispositif de conception inédit. Les futurs locataires, un panel de 40 foyers, seront associés à l’élaboration du projet qui les concerne aux côtés des architectes et des bailleurs sociaux Paris Habitat et RIVP. Cette implication se traduit également dans leur représentation à l’atelier de cadrage, parmi l’ensemble des participants à la démarche générale Chaufferie et Petit. Une première à Paris, dont se réjouit Carine Petit.

La connaissance du cadre dans lequel les propositions architecturales s’inscrivent est un préalable nécessaire. Sara Zaimov, chargée de projets chez P&Ma, rappelle ainsi certaines caractéristiques majeures du parti pris urbain, socles actifs et cours anglaises, aspects environnementaux… qui déterminent les prescriptions architecturales de chaque bâtiment.

Les deux lots sont ensuite présentés en détail par leurs maîtres d’ouvrage respectifs : Emmanuelle Guillaume, de la RIVP, pour Petit, et Pauline Bravin, de Paris Habitat, pour Chaufferie. Des exposés rapidement entrecoupés de premières questions de l’assistance : hauteur et nombre d’étages des futurs immeubles (neuf au maximum), configuration des lieux. Mais, avant d’instaurer un dialogue véritable, les modalités de la démarche participative doivent être fixées. Claire Chaussade directrice de projet de l’agence Palabreo, chargée d’animer la soirée, explique pourquoi des règles juridiques imposent la confidentialité du cycle d’ateliers et donc une inscription obligatoire et le respect des conditions de participation à l’atelier d’analyse avant d’en préciser le déroulé. Les participants seront répartis en quatre groupes, chargé d’analyser chacun un projet. Ils auront à l’étudier sous tous ses aspects — programmation, performances environnementales, économie générale — sur la base de panneaux, maquettes ainsi que du rapport de la commission technique préalable.

Un travail indispensable et conséquent, explique Delphine Jolivet, responsable d’opérations chez P&Ma, pour justifier cette méthode face à l’auditoire, qui craint d’être privé de la vision globale des projets. Car, bien évidemment, celle-ci sera possible au terme de l’atelier. Les participants se retrouveront tous en séance plénière afin de partager leurs avis puis d’affiner leurs analyses respectives. La grille d’analyse utilisée fait l’objet de nombreuses questions et suggestions.

Les prochaines étapes : sélection des architectes courant novembre, ateliers de calage inter projet tout au long de l’année prochaine, dépôt des permis de construire au troisième trimestre 2020, et livraison des deux bâtiments estimée en 2023. Au terme de la soirée, les participants s’inscrivent en nombre aux prochaines séances des ateliers participatifs.


Pour en savoir plus

• écrivez sur participation-saintvincentdepaul@parisetmetropole.fr
• contactez l’agence Palabreo par téléphone au 01 43 14 50 05
• consultez la page du blog : Démarche

Inscription à l’atelier de cadrage Lelong

Laissez un commentaire