Pôle Molière aux Mureaux

L’équipement mutualisé, ça marche

16 juillet 2019

© Complémenterre, paysagistes

Pinard, le futur équipement mutualisé de Saint-Vincent-de-Paul, n’est pas un cas unique. Aux Mureaux, le pôle Molière a déjà fait ses preuves.

L’ancienne maternité Pinard se transformera au sein de l’écoquartier en un équipement public innovant, dont l’originalité repose sur la mutualisation. Le bâtiment existant accueille trois programmes (crèche, groupe scolaire et gymnase). Ils ont été conçus pour partager certains espaces tels que les locaux techniques ou espaces de restauration, afin d’en rationaliser le fonctionnement. Ces équipements seront en outre ouvert au public en dehors des temps d’occupation premiers pour en intensifier l’usage et répondre aux besoins des habitants.  Ainsi l’école pourrait-elle accueillir, par exemple, les soirs et week-end, des activités, culturelles, solidaires, festives, ludiques… organisées pour et avec les habitants.  Dans cette approche nouvelle, grâce à la mutualisation, la collectivité répond à des besoins locaux, optimise le coût de construction et d’exploitation, favorise l’animation urbaine.

L’expérience est d’ores et déjà menée aux Mureaux (Yvelines) avec le pôle Molière. Dans l’établissement, ouvert en 2014, cohabitent harmonieusement une impressionnante diversité de programmes : école maternelle et élémentaire, crèche multi-accueil, restaurant scolaire, centre de loisirs, ludothèque, salle multimédia, salle polyvalente, salle d’activités sportives, centre municipal d’arts manuels, centre de ressources tous publics notamment autour de la parentalité, bureaux du groupe scolaire, espace café.

En journée, les différentes structures sont maîtres de leurs lieux pour satisfaire leur vocation première. Le soir, le weekend et pendant les vacances scolaires, le site s’ouvre à tous les publics. En 1h30 à peine, le réfectoire se transforme en salle d’expositions, de conférence, de cinéma, de concert ou de fête. La salle polyvalente et la salle des sports accueillent, elles, des cours de tai chi, danse, basket, dessin, sculpture, peinture… Quant aux bureaux et ateliers d’arts manuels, ils hébergent des activités du centre social du quartier : permanences juridiques et d’insertion professionnelle, cours d’alphabétisation et de cuisine.


© Complémenterre, paysagistes


À l’heure actuelle, la crèche, les salles de classe et périscolaires sont encore destinées à un usage unique, mais, à terme, les salles de classes pourront être utilisées pour des cours du soir. Dès aujourd’hui, 40 % de la surface de l’équipement est mutualisé et le pôle Molière fonctionne tous les jours de l’année, de 7h00 à 23h00, à l’exception du dimanche.

Le restaurant et les bâtiments comprenant les espaces mutualisés sont directement accessibles depuis la rue pour permettre une utilisation autonome à la fermeture de l’école. La multiplication des accès, ainsi qu’un système de signalétique et de contrôle des entrées assure l’indépendance fonctionnelle de chaque composante du site. Les programmes ne s’additionnent pas pour autant. Et le partage de certains espaces de passage favorise la rencontre des différents usagers du site. Initialement, la rue intérieure qui dessert l’ensemble des bâtiments du pôle Molière devait être fermée pendant les heures de classe. Elle est finalement ouverte en journée et le quartier y gagne un nouvel espace public.

Laissez un commentaire