Promenades sonores

Le projet, bien entendu

28 juillet 2021
Projet Saint-Vincent-de-Paul
© Jean Codo


Entretien avec Veronica Velasquez, chargée du projet « Promenades sonores » au CAUE de Paris

Les  neuf « promenades sonores » déjà en ligne sont accessibles ici. Nous vous préviendrons de la diffusion de deux dernières programmées via le groupe Facebook dédié au projet Saint-Vincent-de-Paul.  

D’où vient l’idée des promenades sonores ? Une des missions du CAUE – Conseil d’Urbanisme, d’Architecture et de l’Environnement – est de sensibiliser le public à l’architecture ou l’urbain. Aussi, nous accompagnons P&Ma pour faire connaître le projet Saint-Vincent-de-Paul et ses dimensions d’innovation. Celles-ci devaient être évoquées lors de visites de chantier mensuelles, mais la crise sanitaire en a bouleversé le programme, avec une réduction du nombre de visites prévues et de participants admis. D’où l’idée de produire une série de promenades sonores. Ces podcasts donnent la parole aux principaux acteurs du projet, pour aborder une diversité de sujets.

Quels sont ces sujets ? Les promenades sonores brossent un tableau varié du projet urbain, dans lequel l’écologie urbaine occupe une place importante. Trois d’entre elles sont consacrées à cette thématique. La gestion énergétique à l’échelle du quartier est abordée avec Ghislain Mercier, responsable ville durable et nouveaux services chez P&Ma. Noé Basch, de Mobius, l’agence conseil de P&Ma pour le réemploi des matériaux de construction, présente cette démarche expérimentale. L’ingénieur Thierry Maytraud, de l’agence ATM, détaille, lui, le projet de récupération de l’eau de pluie dans l’espace public.

Et au-delà de l’écologie urbaine ? Plusieurs promenades sonores sont dédiées aux questions programmatiques et d’usage. La Collective, groupement d’opérateurs de la Façade Denfert, revient sur l’originalité du programme culturel, récréatif et solidaire de cette nouvelle destination parisienne. L’équipement mutualisé Pinard, futur lieu de vie locale, est présenté par l’agence d’architectes Chartier Dalix. D’autres promenades s’attachent à la question de la mixité et de l’inclusion. L’Office Foncier Solidaire explique le dispositif du Bail Réel Solidaire qui permet, sous conditions de ressources, l’acquisition d’un logement à un prix inférieur à celui du marché. Une promenade sonore donne la parole à William Dufourcq, de l’association Aurore, dont l’activité d’hébergement d’urgence, déjà développée avec les Grands Voisins, se poursuivra dans le futur quartier. Enfin, pour faire comprendre la démarche de co-conception du logement social, le bailleur social Paris Habitat et un futur habitant impliqué dans ce processus de dialogue sont interviewés.

Par-delà ces thématiques particulières découvre-t-on une vision globale du projet ? Nous n’oublions pas de réaffirmer que toutes les approches particulières construisent, collectivement, le futur quartier Saint-Vincent-de-Paul. Pour le reconsidérer dans sa globalité, la parole est donnée à Adeline Chambe, directrice de l’aménagement de P&Ma. Elle revient sur les grands objectifs architecturaux, environnementaux et sociaux du projet, dont elle souligne la dimension largement expérimentale en partie inspirée par l’occupation temporaire des Grands Voisins. Dans un autre podcast, Yannick Beltrando, l’architecte urbaniste en charge de la conception du projet urbain, rappelle, lui, sa vision d’aménagement raisonnée fondée sur la récupération du bâti préexistant plutôt que sur la démolition et la reconstruction. Enfin, Carine Petit, maire du 14e arrondissement, met le projet en perspective au regard des grands enjeux urbains et sociétaux, locaux et parisiens.

Laissez un commentaire