Déconstruction

L'après Rapine

12 octobre 2020

© Catherine Griss


Le bâtiment Rapine est actuellement en cours de déconstruction. La photographe Catherine Griss, ancienne résidente des Grands Voisins, témoigne de ces travaux.

À la disparition de la « Bulle », Porte de la Chapelle, Rapine avait pris le relais dans l’accueil de jour des hommes majeurs isolés, demandeurs d’asile. De mars 2018 à sa fermeture fin août 2020, l’association Aurore a pu y héberger quotidiennement jusqu’à 125 personnes.


© Catherine Griss


© Catherine Griss


La déconstruction a été lancée en septembre avec une première phase de curage, c’est-à-dire de dépose et d’évacuation de tout ce qui encombre encore l’espace. Toiture, murs et planchers seront ensuite démolis et les matériaux réemployés ou recyclés. L’emplacement libéré attendra ensuite la construction de l’îlot Denfert, seul immeuble contemporain de la façade du quartier sur l’avenue Denfert-Rochereau. Il complètera l’alignement sur rue formé des bâtiments Oratoire et Robin, des XVIIe et XIXe siècles.


© Catherine Griss


© Catherine Griss


© Catherine Griss


La « Façade Denfert » fait l’objet d’un projet d’ensemble. Porté par l’équipe « La Collective », il se caractérise par un déploiement d’activités culturelles solidaires, inclus dans une grande mixité de programmes : logements, restaurant, centrale de mobilités alternatives… L’îlot Denfert y joue un rôle central car il accueillera au rez-de-chaussée, l’espace d’exposition L’Agora, un vaste centre d’art contemporain, interface entre le l’intérieur et l’extérieur du futur quartier Saint-Vincent-de-Paul.

Laissez un commentaire