Jalaguier et Pasteur

Démolition, déconstruction… et après ?

20 septembre 2018

Lancé en avril dernier, le chantier de démolition des bâtiments Jalaguier et Pasteur est aujourd’hui terminé. Plus exactement, c’est une déconstruction qui a été menée, c’est-à-dire un patient démontage de tous les éléments constitutifs du bâtiment, murs compris. Cela a notamment permis de récupérer, dans un premier temps, nombre de matériaux, tuyaux, câblages, fenêtres, mobiliers… pour le plus grand bonheur des associations, micro-entreprises, artisans et créateurs passionnés de réemploi. Cette démarche rigoureusement organisée (recensement, collecte, attribution) sous la coordination de l’agence Mobius a débouché sur des réappropriations très inventives, comme ces fenêtres transformées en serres agricoles.

Projet urbain de Saint-Vincent-de-Paul : chantier de démolition du bâtiment Pasteur

Le long de l’Avenue Denfert-Rochereau, le mur d’enceinte est soigneusement déposé et stocké, à la demande des ABF (Architectes des bâtiments de France). Les études de conception architecturales, et tout particulièrement sur la façade Denfert (Oratoire, Robin, Denfert), apporteront des réponses aux formes possibles de son intégration future au projet.

Début 2019, viendra le tour du bâtiment Lepage. Selon l’expertise de Mobius, rares seront les matériaux de façade récupérables pour d’éventuels réemplois en raison de la présence d’amiante. La rue Boissonade ne sera pas impactée par ce chantier d’environ 10 mois.

La démolition des bâtiments Petit, CED, Chaufferie et Colombani est, elle, prévue à partir de juin 2019 pour une durée d’environ 12 mois. Ensuite, s'engagera la deuxième phase de concrétisation du projet Saint-Vincent-de-Paul.

Projet urbain de Saint-Vincent-de-Paul : plan des démolitions effectuées et programmées© Anyojy-Beltrando


Découvrez l'essentiel du projet Saint-Vincent-de-Paul

Laissez un commentaire